Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, a reçu en audience, ce lundi 12 août, à son cabinet au palais des Gouverneurs à Porto-Novo, une délégation de l’Ong International Youth Fellowship (Iyf) au Bénin. Celle-ci est allée inviter l’autorité parlementaire à partager son parcours et ses expériences lors de la 10e édition du camp mondial de la jeunesse qu’organise l’Ong, du 27 au 31 août prochain, dans la commune d’Abomey-Calavi.  

Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, est attendu à la 10e édition du camp mondial de la jeunesse qu’organise au Bénin, du 27 au 31 août prochain, l’Ong International Youth Fellowship (Iyf). Il y sera en qualité de conférencier pour partager son parcours et ses expériences avec deux mille jeunes invités par l’Ong internationale qui compte 184 branches dans le monde.  A cet effet, le président Louis Vlavonou a reçu en audience, ce lundi 12 août, une délégation de cette organisation non gouvernementale.
Selon le secrétaire général de l’Ong International Youth Fellowship (Iyf) au Bénin, Aubin Acodjènou, sa délégation est allée inviter l’autorité parlementaire, en dépit de son agenda chargé, à animer cette conférence sur sa propre biographie.
La délégation se réjouit de l’accueil du président Louis Vlavonou qui a accepté d’être présent pour partager avec les jeunes de divers horizons une partie de lui-même. « Nous sommes très contents d’avoir rencontré le président de l’Assemblée nationale. Nous ne nous attendions pas à cette réaction parce qu’il nous a montré qu’il est prêt pour pouvoir réellement travailler avec la jeunesse. Parce qu’il nous a dit que la jeunesse est une bombe plus forte que la bombe atomique et qu’on doit prendre les jeunes au sérieux et les éduquer dès le bas âge pour qu’on ait de bons leaders demain », confie Aubin Acodjènou. Selon lui, le but de cette conférence est d’amener les jeunes à saisir des opportunités à travers la communication du président de l’Assemblée nationale.
Outre la conférence, le camp sera meublé de plusieurs autres activités telles que des jeux, des formations pratiques sur notamment la sérigraphie, l’art oratoire et les techniques d’installations des panneaux solaires, des antennes paraboliques ou de fabrication des différentes sortes de savons, détaille le secrétaire général de l’Ong International youth Fellowship au Bénin. « Nous apprenons aussi aux jeunes des langues comme l’anglais, le chinois et le coréen. Ces langues sont très importantes aujourd’hui, souligne Aubin Acodjènou insistant sur la possibilité pour les jeunes de gagner leur vie à travers la maitrise de ces langues d’avenir, car ils peuvent être recrutés comme des interprètes.

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Lu 545 fois