Sobre mais fidèle aux thématiques retenues, la célébration, ce jeudi 1er août du 59e anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale a été marquée, à la place de l’Indépendance à Lokossa, dans le Mono, par la présence de la première au Baccalauréat 2019 et un concours d’art culinaire relatif à la sauce dénommée « légume blanc ».

Tout a commencé à 9h 30 min avec l’arrivée du préfet qui a procédé à l’allumage des flambeaux et au dépôt de gerbe en mémoire des illustres fils du pays ayant péri au front. Il s’en est suivi la revue des troupes, qui a laissé place aux propos de bienvenue du maire de la commune de Lokossa et à l’adresse de l’autorité préfectorale. Le préfet a présenté le point des projets dédiés au département dans le cadre du Programme d’action du gouvernement (Pag). Il mentionne l’impact des projets tels que la relance des cantines scolaires, les diverses opérations de recensement et bien d’autres actions gouvernementales, pour inviter la population à soutenir le chef de l’Etat. Le défilé proprement dit ne durera qu’un peu plus de 30 min.
Placée sous l’égide du capitaine Teffa Sambiemi, cette phase très attendue des festivités a été lancée à 10 h 30 min, par le carré d’as composé de deux policiers, d’un forestier et d’un sapeur-pompier. Déroulé en deux phases, pédestre et motorisée, le défilé a offert des attractions telles que la marche française exécutée par le 2e peloton de la Police républicaine et la marche prussienne des sapeurs-pompiers qui a mis fin au défilé pédestre. La phase motorisée a été consacrée aux véhicules de commandement de l’administration des Eaux, Forêts et Chasse, des unités de la Police républicaine et des sapeurs-pompiers. A leur suite, des jeunes qui s’adonnent aux arts martiaux, aux rollers et à la peinture sur toile ont tenu à exhiber leur savoir-faire.

Deux thématiques

Placée sous le signe de la promotion de l’excellence et de la culture, la présente célébration a enregistré la présence de Thalia Merveille Claudia Hountongbé, la première au baccalauréat de cette année 2019 au titre des invités du préfet. Sa présence a constitué une grosse attraction, tant pour les officiels que pour la foule de curieux qui ont pu ainsi poser leur regard sur l’adolescente qui a totalisé une moyenne de 18,13 sur 20 à cet examen. Pour le préfet, son invitation est en lien avec sa célébration prochaine en vue de donner un sens à la promotion de l’excellence dans le département du Mono.
La lauréate, saluée par des applaudissements, n’a pas manqué d’exhorter ses congénères à l’effort. L’autre temps fort de la fête, hier, a été l’organisation d’un concours d’art culinaire ayant opposé les représentantes des six communes du Mono. Les résultats de cette compétition placent Georgette Tatou de Bopa en tête du classement avec 19 points à son actif. La compétition a porté sur la préparation de la sauce légume blanc avec la pâte pour accompagnement, le tout à réaliser en une heure d’horloge. La gagnante l’a fait non seulement en 41min mais a réussi aussi à éviter les deux pièges à savoir l’introduction de la tomate et de l’huile rouge dans les condiments.
La fête s’est poursuivie par des réjouissances populaires dans la ville.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 431 fois