La paix, rien que la paix pour les fils et filles du Bénin. C’est pour la préservation de ce trésor que le roi d’Allada, Sa Majesté Kpodégbé Lanmanfan et les Hauts dignitaires du royaume d’Adjahountò ont imploré la bénédiction des anciens rois et des mânes des ancêtres. A cette occasion, ils ont exhorté toutes les forces politiques à un dialogue franc pour la paix.

«L’union fait la paix et la désunion crée la faiblesse. Nous devons nous asseoir en vue de trouver les solutions idoines pour la paix. Que nos enfants acceptent la main tendue du chef de l’Etat et qu’ils répondent présents à son appel. La politique de la chaise vide n’est pas la bonne option. Même si on est opposant radical, farouche et jusqu’au-boutiste, c’est le moment de s’exprimer. Nul ne viendra du dehors pour nous réconcilier. Les loups ne se mangent pas entre eux». C’est l’appel de sa Majesté, le roi Kpodégbé Lanmanfan, 16e roi d’Allada, à l’égard des forces politiques. Il ajoute : «Ceux-là qui nous ont chosifiés hier, à qui nous avons vendu le pays et ses fils, ceux là sont déjà partis. Aujourd’hui, le colon n’est plus là. Pourquoi allons-nous encore nous tuer ? Pourquoi ne pas s’entendre ? C’est ensemble que nous pourrons avancer».
Réunis autour du roi d’Allada, les Hauts dignitaires du royaume ont également invité les filles et fils du Bénin à fumer le calumet de la paix. A l’unanimité, ils ont présenté la même doléance : «Que le chef de l’Etat ait un regard affectif à l’égard de nos enfants qui gisent en prison à cause de cette situation. Qu’ils reviennent à la maison. Que nos fils et filles en exil nous reviennent. Nous devons tous nous mettre ensemble pour construire ce pays». Dans leur plaidoyer, les hauts dignitaires d’Allada ont également invité les forces politiques de l’opposition à faire preuve de patriotisme pour le retour à la paix. Dans ce sens, ils saluent la bonne foi du chef de l’Etat. Selon eux, le président Patrice
Talon a démontré à plusieurs reprises sa volonté de rétablir la paix au Bénin... Les différentes rencontres qu’il a initiées avec toutes les forces politiques l’en témoignent... C’est pourquoi les chefs religieux d’Allada ont invité toutes les forces politiques à saisir l’occasion de ce jour. C’est à travers une cérémonie solennelle d’offrande aux mânes des ancêtres que le roi d’Allada a prié pour la paix au Bénin.

Les suffrages de Sa majesté Kpodégbé Lanmanfan

«Les choses, telles qu’elles se passent dans notre pays, cela ne rassure pas. Ce qui ne devrait pas arriver est arrivé. Nous ne pouvons pas laisser les choses aller dans ce sens. Nos divinités ne peuvent pas rester indifférentes. C’est pourquoi nous sommes réunis ici», introduit le roi à l’entame de ses suffrages. Il précise que face à la situation, les fils et filles du Bénin ne doivent pas manquer à l’appel du chef de l’Etat qui les attend ce lundi pour un dialogue franc en vue de la paix au Bénin. «Quand les choses vont mal, il faut le dialogue. Aux temps anciens, nos ancêtres s’asseyaient sous l’arbre à palabre pour régler les différends. Si nous voulons la paix, le dialogue est indispensable. Les forces politiques, en dépit de leurs divergences, doivent se réconcilier pour le bien-être du Bénin. Que la paix revienne, c’est la volonté du peuple», soutient-il.
C’est suite à ces recommandations que le roi d’Allada a égrené une litanie de suffrages aux mânes des ancêtres. «Chers ancêtres, l’heure est grave. Vos paroles et vos actes changeront la donne. Sauvez le Bénin... Honte aux ennemis du Bénin... Que la paix revienne pour les fils et filles du Bénin. Vous devez réconcilier vos enfants. Que l’Éternel des armées bénisse le Bénin », a-t-il imploré. Il rappelle par ailleurs que celui qui veut la paix, prépare la paix et la construit. Ainsi, tous les fils et filles du Bénin, doivent, à l’instar du symbole de la jarre trouée du roi Guézo, se mettre ensemble pour bâtir le Bénin.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 377 fois