Le conseil municipal de Porto-Novo tient sa deuxième session ordinaire au titre de l’année 2019. Les travaux qui connaissent de l’examen de dix dossiers ont été ouverts vendredi 28 juin dernier, par le  maire Emmanuel Zossou, et dureront jusqu’à demain mardi 2 juillet prochain.  

Dix points dont le rapport d’activités du maire au titre du deuxième trimestre de l’année 2019, le compte administratif gestion 2018, le rapport d’activité de l’édition 2019 du Festival international de Porto-Novo, le rapport des travaux de contrôle dans le lotissement de Ouando-Dowa-Akonaboè Tranche B à Porto-Novo réalisés par la direction des Services techniques (Dst) de la mairie constituent le menu des travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2019 du conseil municipal de Porto-Novo ouverts vendredi 29 juin dernier. Ces dossiers seront minutieusement décortiqués au cours des travaux de cette session ordinaire prévue par la loi.
Pour le maire Emmanuel Zossou, la plupart des dossiers soumis à l’appréciation de ces collègues concourent aux mieux êtres des populations mais et surtout aux biens des enfants. C’est pourquoi, il a invité les élus municipaux à plus de hauteur et de responsabilité dans l’examen de ces points inscrits à l’ordre du jour des assises qui ne doivent pas être une simple formalité mais un moment sublime de réflexion féconde.  Le maire Emmanuel Zossou a saisi  l’occasion pour décerner des lauriers au gouvernement qui depuis, l’approbation du budget 2019, ne cesse de continuer de rechercher de ressources pour renflouer les caisses municipales afin de donner à la ville les moyens de ses ambitions. Aux dires de l’édile de Porto-Novo, globalement pour les cinq premiers mois de gestion, un montant cumulé de quatre cent trente-six millions quatre cent quatre-vingt-douze mille quatre-vingt-huit (436 492 088) Francs Cfa a été mobilisé à la section de fonctionnement pour un montant de dépenses de trois cent cinquante-deux millions sept cent soixante-quinze mille deux cent dix-huit (352 775 218) Francs Cfa. Il se dégage, poursuit-il, un solde de fonctionnement positif d’un montant de quatre-vingt-trois millions sept cent seize mille huit cent soixante-dix (83 716 870) Francs Cfa. Pour la section d’investissement les dépenses s’élèvent à trois cent trente-huit millions trois cent quarante-trois mille sept cent quatre-vingt-quatorze (338 343 794) Francs Cfa. Mais en dépit de ces réalisations positives, le maire souligne que des efforts restent encore à faire pour davantage booster le développement de la ville capitale. « La situation actuelle de notre ville, place notre Conseil municipal devant l’impératif d’améliorer sans relâche la productivité des services municipaux et de dégager les marges de manœuvre nécessaires permettant à l’exécutif de réaliser les équipements collectifs indispensables à la croissance économique. Une fois de plus, nous nous retrouvons en ces lieux pour faire le point et rechercher ensemble les solutions idoines aux nombreux problèmes qui  persistent avec acuité dans notre ville », précise Emmanuel Zossou qui n’a pas manqué de faire le point des missions effectuées à l’étranger par des délégations de la municipalité de Porto-Novo dont les fruits ont commencé par tenir les promesses des fleurs.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 516 fois