A la faveur d’un point de presse animé ce mardi 28 mai à Cotonou, le parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) annonce qu’il accepte la main tendue du président Patrice Talon dans le cadre des prochains pourparlers avec la classe politique.

« L’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) accepte (…) officiellement de prendre activement part, le moment venu, aux échanges annoncés par le président Patrice Talon… ». C’est par ces mots que la présidente du parti, Claudine Prudencio, a indiqué, hier à Cotonou, que sa formation politique accepte, d’emblée, de participer au dialogue que le chef de l’Etat souhaite organiser très prochainement avec la classe politique. L’Udbn croit en la sincérité du président de la République de vouloir d’un échange franc et fructueux avec les acteurs politiques. Ceci, dans l’optique de trouver une issue favorable à la tension post-électorale qui secoue le pays depuis quelques semaines. Toutefois, Claudine Prudencio et les siens appellent le premier magistrat à « très vite joindre l’acte à la parole ».
Mais avant d’en arriver là, l’ancienne députée de la 6e circonscription électorale a rappelé brièvement l’atmosphère tendue dans laquelle des partis politiques dont le sien ont été recalés par la Commission électorale nationale autonome (Céna). Elle va rappeler, à cet effet, ses nombreuses sorties médiatiques à travers lesquelles elle a vivement relevé les « couacs qui ont caractérisé » la gestion du processus par la Céna. Claudine Prudencio a également souligné qu’elle a effectué une nouvelle sortie médiatique, au lendemain des élections législatives, pour appeler toutes les composantes de l’arène politique béninoise à la paix et à un dialogue constructif. Pour contribuer à ce dialogue, à la préservation de la paix et de l’héritage de la Conférence nationale, elle annonce que son parti a mené plusieurs consultations, loin des regards indiscrets, avec la société civile et les acteurs politiques. Tout ceci, avant que le chef de l’Etat ne fasse l’annonce de la tenue prochaine d’une rencontre d’échanges avec la classe politique. L’ancienne parlementaire et ses militants félicitent le président Patrice Talon pour cette initiative à laquelle l’Udbn participera activement, avant d’inviter toutes les forces politiques, quelle que soit leur sensibilité, à répondre favorablement et sincèrement à la main tendue du président de la République.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 465 fois