Pour sortir les jeunes et les femmes de la précarité, le gouvernement multiplie les initiatives. La dernière en date, la création d’un fonds de soutien au financement des micro, petites et moyennes entreprises et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin approuvé par le Conseil des ministres mercredi 22 mai.

Le Conseil des ministres de ce mercredi 22 mai a marqué son accord pour la création du Fonds de soutien au financement des micro, petites et moyennes entreprises et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin en vue d’encourager et de promouvoir davantage l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, et soutenir financièrement les micro, petites et moyennes entreprises. Sa mise en place contribuera au développement de l’auto emploi au sein de la couche juvénile, soutient le gouvernement qui assigne à ce fonds, essentiellement pour mission, l’amélioration de leur accès au financement à travers la diversification des outils (refinancement, capital-risque, crédit-bail et affacturage, bonification des taux, mécanismes de garanties et de cautionnement mutuel), le développement de l’offre de services non financiers par un mécanisme à frais partagés (renforcement des capacités, assistance technique avant et après financement, amélioration de l’environnement légal et réglementaire, financement des infrastructures de base), et l’amélioration de l’offre de services financiers et non financiers aux entreprises cibles, en prestant comme guichet unique.
Ce coup de pouce inédit à l’auto-emploi cible deux couches majeures que sont les jeunes et les femmes. De véritables acteurs de développement qui peinent souvent à avoir le financement, et que le gouvernement s’engage à sortir de la précarité, levant par la même occasion, les goulots d’étranglement à l’entrepreneuriat. Un tel fonds, comme on le voit, devra surtout inciter et encourager les acteurs qui pensent trouver leur chemin de réussite à travers l’entrepreneuriat. On peut y voir aussi, l’expression d’une politique sociale réfléchie et structurée avec des idées novatrices dont le point culminant semble être l’avènement de ce fonds pas comme les autres, avec des ambitions porteuses de développement pour les jeunes et les femmes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 423 fois