Le député Abdoulaye Bio Tchané démissionne de l’Assemblée nationale au profit de son poste de ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement. Il cède désormais son fauteuil à son suppléant, Assan Séibou. La lettre de démission de l’élu de la 14e circonscription électorale composée des communes de Bassila, Copargo et Ouaké sur la liste du Bloc républicain a été lue au début de la séance plénière de ce lundi 20 mai à l’Assemblée nationale.

Conformément à la procédure, Assan Séibou a été installé dans son fauteuil par le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou. Assan Séibou n’est plus à présenter. C’est un habitué du palais des Gouverneurs pour avoir été député lors des 3e (1999-2003) et 4e législatures (2003-2007) de l’ère du renouveau démocratique. Il connait bien l’institution parlementaire. Il a été député du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à Abuja au Nigeria. Jusqu’à son installation hier, Assan Siébou est le directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Ceped) qui pilote le projet Bénin-Taxi. Il est titulaire d’un Master II en Droit pénal et sciences criminelles, obtenu en 2016 à la Faculté de Droit et sciences politiques de Tchaourou, sous-tutelle de l’Université de Parakou et d’une Maîtrise en sciences économiques Option : gestion des entreprises obtenue en 1993 à l’ex-Faculté des sciences économiques, juridiques et politiques (Fasjep) de l’ex-Université nationale du Bénin. Assan Séibou a fait son expérience de la chose politique au sein du Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep), de l’Alliance pour un Bénin triomphant (Abt) et aujourd’hui avec le parti Bloc républicain.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 458 fois