Dans son discours lors de l’installation des nouveaux députés, ce jeudi 16 mai au parlement, le doyen d’âge Wallis Zoumarou, suggère au gouvernement de poursuivre le «dialogue » avec l’opposition en vue de sortir le Bénin de la tension post électorale actuelle.

Le dialogue, encore le dialogue et toujours le dialogue. C’est ce que recommande Wallis Zoumarou au gouvernement du président Patrice Talon en cette période post électorale où le pays « est fortement ébranlé (…) par quelques agitations politiques» venant des partis de l’opposition politique. En effet, dans son allocution lors de l’installation officielle de la 8e législature, hier au palais des gouverneurs à Porto-Novo, le doyen d’âge Wallis Zoumarou a salué « la volonté d’apaisement » qu’affiche l’Exécutif béninois avant de l’inviter à maintenir cette porte du dialogue grandement ouverte. « …J’invite d’ailleurs le gouvernement à continuer dans la voie du dialogue pour faire endiguer, une fois pour toutes, le spectre de la haine et de la division qui plane sur notre pays et à cultiver l’amour pour la restauration effective de la paix ». Visiblement touché par la situation actuelle du pays, Wallis Zoumarou fait noter à l’assistance, aux acteurs politiques et au peuple béninois tout entier que le Bénin « n’a nullement besoin » de tension post électorale en ce moment où tous les efforts sont « concentrés pour son développement ».

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 529 fois