Les 83 députés de la 8e législature sont invités au palais des Gouverneurs à Porto-Novo les lundi 13 et mardi 14 mai prochains en vue de remplir certaines formalités administratives de prise de fonction, avant leur installation officielle prévue pour le jeudi 16 mai prochain.

C’est une tradition à l’Assemblée nationale qu’en début de législature, les députés élus, qu’ils soient nouveaux ou anciens, remplissent certaines formalités de prise de fonction en prélude à leur installation officielle. La pratique est une fois encore respectée avec les 83 députés de la 8e législature invités au palais des Gouverneurs à Porto-Novo les lundi 13 et mardi 14 mai prochains en vue de sacrifier à cette tradition administrative. L’invitation a été faite par le secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale, Thomas Dassi, à travers un communiqué qu’il a rendu public ce jeudi 9 mai, sur instruction, précise le texte, du président sortant de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Les formalités dont il s’agit concernent surtout le retrait des attributs qui confèrent aux députés leur rang d'élu de la nation, avec les responsabilités et les privilèges y afférents. Il sera remis à chacun des parlementaires de la 8e législature un kit composé d’un ensemble d’attributs d’élu du peuple notamment une écharpe, des insignes distinctives tels que la cocarde, le macaron pour leur véhicule, et plusieurs documents dont le Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, la Constitution du 11 décembre 1990, le Guide du député et autres attributs pouvant faciliter aux élus du peuple l’exercice de leur mission parlementaire.

Chaque député aura également à remplir certaines fiches d’informations et de renseignements. Un comité d’accueil de ces députés de la 8e législature composé de cadres de l’administration parlementaire est mis sur pied sous la houlette du secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale. Lequel comité est chargé de satisfaire ces députés élus à l’issue des élections législatives du 28 avril dernier, en leur réservant un accueil digne de leur rang.
Il faut dire que toujours dans le cadre d’une bonne installation des députés de la nouvelle législature, le secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale, a saisi, le 3 mai dernier, le président de la Commission électorale nationale (Céna), Emmanuel Tiando aux fins de transmettre à l’administration parlementaire la liste des 83 députés proclamés élus par la Cour constitutionnelle le 2 mai dernier. La Céna a donné suite à cette lettre en transmettant le mardi 7 mai dernier, cette liste. Laquelle renseigne, à toutes fins utiles, selon des sources proches de l’administration parlementaire, notamment sur la profession et surtout l’âge de chacun des députés. Ce qui va permettre à l’administration parlementaire de dégager facilement le bureau d’âge composé du plus âgé, des deux pluis jeunes de tous les députés de la 8e législature. Puisque c’est ce dernier qui va conduire dès le 16 mai prochain, les premières séances de la 8e législature jusqu’à l’élection du nouveau bureau de l’Assemblée nationale. Ainsi, lentement mais sûrement, la 7e législature est en train d’entrer dans l’histoire avec la mise en place des nouveaux députés.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1049 fois