Dans le cadre de la dématérialisation des procédures de mise à la retraite des agents de l’Etat, la ministre du Travail et de la Fonction publique Adidjatou Mathys et Frank Latif
Djigla, directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Economie et des Finances ont procédé, vendredi 12 avril dernier, à la remise des carnets de pension aux agents de l’Etat admis à la retraite. A l'occasion, les bénéficiaires ont exprimé leur joie de recevoir ce document dès leur départ à la retraite.

Le gouvernement du Bénin, à travers la ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys et Frank Latif Djigla, directeur adjoint de cabinet du ministre de l'Economie et des Finances, a concrétisé, vendredi 12 avril dernier à Cotonou, le rêve de plusieurs agents de l’Etat admis à la retraite en leur délivrant leurs carnets de pension. Au cours de la cérémonie, Frank Latif Djigla, directeur adjoint de cabinet du ministre de l'Economie et des Finances, a rappelé les efforts du gouvernement depuis trois ans pour améliorer les procédures de mise à la retraite des agents. «Il y a trois ans, le gouvernement a pris l'engagement d'améliorer les conditions de vie des retraités en optant pour la célérité dans la gestion de leurs dossiers », a-t-il déclaré. A l’en croire, en respect des dispositions de la loi 86-014 du 26 septembre 1986 portant Code des pensions civiles et militaires de retraites, le gouvernement a mené des réformes dont la simplification des procédures de mise à la retraite, la bancarisation des pensions de retraite, la délivrance de bulletins de paye et le service continu aux retraité. « L'ensemble des services des deux ministères reste mobilisé pour accompagner les agents de l’administration tout au long de leur carrière », a-t-il indiqué.
Le président de la Fédération des associations des retraités de l’Administration centrale des Finances, Paulin Démidé, félicite à cet effet, la ministre du Travail et de la Fonction publique,
Adidjatou Mathys, pour les efforts en vue du traitement diligent des dossiers des pensionnés de retraite. Selon lui, cette cérémonie de remise de carnets de pension aux retraités est la preuve de la concrétisation du vœu des agents de la fonction publique de passer une agréable retraite après avoir servi la nation.

Une jouissance immédiate de ses droits

La ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, félicite, au nom du chef de l’Etat, le président Patrice Talon, tous les agents retraités de l’Etat ayant répondu présents à son appel. « Le titre que vous allez recevoir est celui qui vous permet de jouir de vos droits à la pension », a-t-elle souligné. Selon elle, l’ambition du gouvernement depuis 2016 est de garantir un meilleur service aux usagers de l’administration publique. A l’en croire, c’est face à ce défi que le ministère en charge du Travail et celui en charge de l’Economie et des Finances ont engagé, dans le cas particulier du volet «retraite et pension », des actions visant à améliorer le processus de traitement des dossiers de retraite. « Cette cérémonie de remise de carnets aux retraités constitue une phase pilote d’une série d’actions similaires à venir et visant à réduire les tracasseries aux agents de la fonction publique admis à une pension de retraite », a-t-elle précisé. Elle a témoigné de la détermination du gouvernement de la rupture à améliorer davantage la prestation de service en matière de jouissance immédiate de droits à une pension de retraite par les agents de l’Etat. Réitérant la volonté du gouvernement de rendre cette réforme pérenne pour le bien-être des retraités, elle a invité les gestionnaires des ressources humaines à prendre les dispositions nécessaires pour veiller à la bonne constitution des dossiers d’admission à la retraite et à leur transmission dans les délais prescrits par les textes en vigueur.
Cica Awassi, représentante des récipiendaires, a exprimé sa satisfaction de voir les peines des retraités s’amenuiser avec les réformes du gouvernement. Selon elle, les peines des retraités sont finies, car tout est désormais bien fait pour leur bonheur. Pour elle, le gouvernement vient d’accomplir une œuvre salvatrice à leur endroit. « Grande est notre joie de recevoir ce jour notre livret après notre admission à la retraite » a-t-elle conclu.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 518 fois