Au détour de la soirée marquant le sixième anniversaire du pontificat du Pape François, le 13 mars dernier à Cotonou, le Nonce apostolique près le Bénin, Monseigneur Brian Udgaiwe a salué le niveau et la qualité des relations bilatérales entre le Bénin et le Vatican. De même, il loue les performances économiques du pays, fruit des nombreuses réformes engagées par le gouvernement du président Patrice Talon, depuis trois ans environ.

Les réformes du gouvernement béninois portent leurs fruits et ceux-ci sont bien visibles et loués de part et d’autre. En témoignent les propos du Nonce apostolique près le Bénin Monseigneur Brian Udgaiwe, mercredi 13 mars dernier, lors de la commémoration du sixième anniversaire du pontificat du Pape François. Pour l’exemple qu’il connait le mieux, les relations bilatérales entre le Bénin et le Vatican, le représentant du Saint-Siège à Cotonou, se réjouit du bilan du gouvernement béninois. Brian Udgaiwe illustre ses propos par la visite du président Patrice Talon au Vatican, le 18 mai 2018 ; la finalisation, le 23 août 2018, de l’accord-cadre entre le Bénin et le Vatican, relatif au statut juridique de l’Eglise catholique au Bénin, dont la signature a été effectuée deux ans plus tôt.
Sur le plan économique, les points engrangés par le pays dans les classements faits par des organismes internationaux émerveillent le prélat. « Le Bénin a brillé ces derniers mois, suite à la reconnaissance sous-régionale comme troisième meilleur pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) dans l’amélioration du climat des affaires… », a-t-il souligné. De plus, le représentant du Vatican près le Bénin rappelle que l’Agence internationale de notation financière Standard & Poor’s place le Bénin au deuxième rang des économies les plus dynamiques du continent africain. Ceci, au même titre que le Sénégal et le Kenya. Mgr Brian Udgaiwe y voit clairement la concrétisation palpable du Programme d’actions du gouvernement (Pag) et le couronnement des efforts consentis par le chef de l’Etat Patrice Talon et son gouvernement depuis trois ans. Le souhait de Mgr Brian Udgaiwe pour le Bénin et ses dirigeants actuels c’est de voir le pays poursuivre sur cette lancée afin de pouvoir occuper « le premier rang au terme des prochaines évaluations…». C’est donc la preuve que les réformes engagées par le régime actuel portent bel et bien leurs fruits.

Vœu de législatives apaisées…

La situation sociopolitique actuelle du Bénin, liées aux élections législatives du 28 avril 2019, retient tout aussi l’attention du Vatican. Saisissant l’occasion, Brian Udaigwe a rappelé que le Bénin a démontré maintes fois sa capacité de pouvoir organiser dans le calme, la dignité et la responsabilité des élections libres, transparentes et crédibles, à l’instar des grandes démocraties du monde. «Je souhaite qu’on continue à construire et améliorer ces acquis, trouvant ainsi la juste manière de résoudre les différends et dissiper les inquiétudes et surtout celles de ces jours-ci… », recommande le Nonce apostolique à l’endroit de la classe politique béninoise.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 582 fois