Tous en fête autour du cinéma et des produits de la Société béninoise de brasserie (Sobébra) ! Depuis le 25 janvier dernier et jusqu’au 17 février prochain, le Bénin entier sera en mouvement grâce au Ciné tour 2019. Projection de films, ambiance de fête et de réjouissance, dégustation de produits divers, jeux et surtout des milliers de cadeaux à emporter… seront au rendez-vous.

Vendredi 25 janvier, place du Centenaire de Kétou. Le murmure habituel du feuillage des grands arbres a cédé place à une ferveur inhabituelle qui se laisse deviner de loin à travers à un décor festif aux couleurs de la Société béninoise de brasserie (Sobébra). C’est bien elle qui a transformé les lieux en un cadre de grandes célébrations autour du cinéma et de ses produits.
La ville de Kétou, première étape et point de lancement de la Sobébra Ciné tour 2019 a honoré l’évènement dont elle est l’hôte à travers une présence massive de ses habitants. Adultes, jeunes, enfants, élèves, artisans et fonctionnaires, tous ont pris rendez-vous avec la Sobébra. Folle ambiance de musique, de danses et de show époustouflant et personne n’a voulu se faire conter l’événement.
« Je suis très ravi de voir une telle animation à Kétou parce que depuis ma naissance, je n’ai jamais vu une telle manifestation dans ma localité. Cela restera longtemps dans les esprits. C’est vrai qu’à la fin de l’évènement, les organisateurs vont tout ramasser et partir, mais les populations n’oublieront pas de sitôt cette manifestation. Je remercie vivement la Sobébra et je souhaite qu’elle nous revienne souvent ici avec des animations de ce genre. Je suis vraiment dans la joie », s’extasie Samuel Ifèoluwa. Il aurait pu manquer de place à la fête. S’il n’avait pas pressé les pas et quitté son lieu de travail un peu plus tôt que d’habitude. Jeune employé, la trentaine environ, il aurait eu du mal à se faire une place pour suivre le show du Ciné tour 2019 à Kétou. Fort heureusement, il y est parvenu, heureux comme un gamin de vivre une ambiance qu’il juge inédite. Pour lui, c’est une fête après les fêtes de fin d’année, et comme bien de jeunes de son âge, le temps est à la danse et aux cris de joie.
Les élèves eux aussi, sortis des cours, ont rallié les lieux à pas pressés. Ils avaient entendu annoncer le Ciné tour et se doutaient bien de l’ambiance, connaissant l’armada que déploie la Sobébra en de pareilles occasions. Emmanuel Dénakpo, élève en classe de Terminale, est dans l’euphorie au milieu de ses camarades. Pour lui, « Si tout le monde pouvait permettre à la commune d’abriter de telles manifestations, nous serions très contents ». On comprend alors son vœu : « Tout ce que je peux demander, c’est que Dieu fasse que la Sobébra puisse cette année nous offrir plus de bonnes choses et nous permettre de consommer encore plus de produits. J’ai apprécié surtout l’organisation autour de cette fête ». On aurait cru que les jeunes filles du coin n’ont pas été de la partie. Pourtant, elles étaient bien là, très nombreuses aussi dans la même ferveur notée. Blue jeans et tee-shirt Sobébra, habillée pour une ambiance de fête qui va durer jusqu’au petit matin, Célestine N’Tcha est aussi en joie. « L’ambiance est telle que même si tu étais dans un souci avant de venir ici, tu vas l’oublier tout de suite », assure la jeune fille sollicitée de part et d’autre par deux jeunes garçons pour une partie de danse.

Quinze localités à l’honneur 

Grâce au Ciné tour 2019, quinze localités du pays seront à l’honneur. Il s’agit des communes de Kétou, Pobè, Dangbo, Djidja, Paouignan, Savè, Tchaourou, Tchatchou, N’dali, Gogounou, Ségbana, Tanguiéta, Natitingou, Djougou, Bassila. Dans chacune d’elles, la Sobébra mettra le paquet pour une belle fête, confirme Evariste Tchoukpa, coordonnateur animations, sponsorings et évènements à la Sobébra. Le top a été déjà donné à Kétou, ce 25 janvier. Dans la journée, la fête était beaucoup plus au niveau des enfants avec des produits comme Youki, Malta tonic, Posso citron, mais aussi de nombreux jeux. Des jeux de devinettes, des parties de foot, des démonstrations sur scène pour égayer les populations. Dans la soirée, place aux adultes et aux bières.
« La caravane s’ouvre à partir de douze heures. Chaque jour, nous prévoyons de grandes animations avec les produits de la Sobébra, et les valeurs culturelles et sociales qu’elle incarne sont mises en avant. Beaucoup d’artistes seront sur la caravane pour faire vivre des moments inoubliables aux populations », assure Evariste Tchoukpa. Il est aussi prévu, à chaque étape, un stand Sobébra pour avoir toutes les informations sur les produits et les activités sociales de la société.

Projection de films

Le Ciné tour de la Sobébra, c’est d’abord et avant tout des films. L’euphorie exprimée par les populations de Kétou se justifie donc. Quand pour la première fois dans sa vie, on voit débarquer un écran de trente mètres carrés et que les minutes d’après, on peut s’asseoir pour suivre des films, cela ne peut que fasciner et susciter joie et émotion.
« Depuis un moment, nos salles de cinéma sont de moins en moins utilisées. C’est une occasion pour la brasserie de permettre aux populations les plus reculées de vivre des moments cinématographiques sur un écran géant », soutient Evariste Tchoukpa. L’une des particularités de la présente édition, c’est qu’elle fait la part belle aux productions locales, notamment au film « Biyondo, l’enfant sorcier » qui sera projeté dans toutes les localités, annonce le coordonnateur animations, sponsorings et évènements à la Sobébra. Des films étrangers seront également de la partie, mais « la Sobébra met un point d’honneur à ce qu’un film de chez nous soit projeté chaque soir. Elle tient à cette sensibilisation », précise-t-il.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1306 fois