L’engagement et la détermination des Hommes en arme est sans faille pour assurer leurs missions tout au long de l’année 2019. Ils l’ont réitéré par le biais du Contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, chef d’état-major général des Forces armées béninoises (Fab), mardi 8 janvier à l’occasion de la présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat.

« Je voudrais, au nom des personnels militaires et paramilitaires ici représentés à divers niveaux catégoriels, formuler à votre endroit, à l’endroit de votre famille, de votre gouvernement et de tous ceux qui vous sont chers, nos vœux sincères de bonne année 2019. Notre ardent souhait est que Dieu, dans sa bonté infinie, vous accorde une bonne santé, que vous ayez la paix intérieure ainsi que l’énergie et le courage indispensables pour poursuivre la noble et lourde mission dont vous a investi le peuple béninois ». Voix ferme, ton autoritaire. Le Contre-amiral Patrick
Jean-Baptiste Aho a formulé, ce mardi 8 janvier au président Patrice Talon, les bonnes intentions de l’armée au titre de la nouvelle année.
Pour lui, l’avènement d’une nouvelle année s’accompagne toujours d’espoir et de perspectives, mais aussi de toutes sortes de défis. Et des espoirs, les éléments des Forces armées béninoises (Fab) en ont. Ils les fondent surtout sur le Programme d’actions du gouvernement, qui se propose d’engager des réformes structurelles et de renforcer les moyens d’action des forces en vue d’une plus grande efficacité de l’outil de défense et de sécurité. « Les actes concrets déjà posés dans ce sens forcent respect et reconnaissance et nous donnent davantage de raisons d’espérer que la modernisation amorcée de l’appareil sécuritaire est irréversible », apprécie le chef d’état-major général. Au nombre de ceux-ci, il mentionne l’opérationnalisation de la Police républicaine, la réalisation au cours de l’année précédente, de divers équipements techniques et moyens de mobilité au profit des forces. Ces actes significatifs, se satisfait-il, sont une illustration de la détermination du gouvernement à prémunir le Bénin contre toute menace d’où qu’elle vienne.
Ainsi, remercie-t-il, le président de la République, pour ces actions louables qui « permettent aujourd’hui aux forces militaires et paramilitaires, agissant sans répit, dans un esprit de complémentarité et de synergie d’actions, de combattre l’insécurité sous toutes ses formes, de protéger les eaux maritimes à travers la lutte contre la piraterie et la pêche illicite, de dynamiser les corridors routiers et douaniers, de prévenir le pillage et l’exploitation illicite des ressources naturelles et enfin d’organiser plus régulièrement des manœuvres inter-forces qui, outre leur objectif de renforcement des capacités et d’aguerrissement des forces, sont aussi destinées à prévenir et dissuader les velléités d’attaques terroristes sur notre territoire national.
Ces efforts, quoique déjà immenses de son point de vue, doivent être poursuivis, voire accrus, pour permettre aux forces d’être toujours à même de répondre efficacement aux défis sécuritaires de plus en plus nombreux.

Veille permanente

Tout en répondant promptement sur le terrain des défis au plan national, les Fab ont également le regard tourné vers les autres défis du moment, notamment le terrorisme. Le Contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, rappelle, au regard du contexte sous-régional particulièrement perturbé par l’extrémisme violent, la menace de groupes criminels organisés qui opèrent jusque dans le voisinage immédiat et les trafics illicites transfrontaliers de tous genres en développement constant. « Ces menaces nous interpellent quant à la nécessité de garder une posture de veille permanente et d’être bien préparés à les contrer ». Mais elles
n’ébranlent en rien le courage des forces de défense et de sécurité et leur détermination à y faire face...
... C’est pourquoi il rassure le président Patrice Talon que sa troupe reste mobilisée et déterminée à agir avec davantage de professionnalisme et de courage, pour continuer à garantir la sécurité des villes et des campagnes, un environnement sûr et paisible, nécessaire à la réalisation du Programme d’action, ‘’Le Bénin révélé’’. A cet effet, il annonce que « d’importants aménagements internes seront entrepris au sein des forces en vue d’assurer une adéquation des ressources humaines avec les exigences et impératifs de sécurité nationale et se concrétiseront par un redéploiement en 2019, des personnels sous-officiers et militaires de rang des trois armées qui bénéficieront de nouvelles situations administratives et partant, de nouvelles positions d’emploi dont les contours seront précisés chaque fois que de besoin ».
Cette nouvelle vision répond à la nécessité d’adapter l’outil de défense et de sécurité à la stratégie nationale d’anticipation des menaces potentielles qui pèsent sur la sous-région. « Nous avons conscience de ce que la discipline et la cohésion internes à chaque composante sont un gage d’efficacité et de réussite de nos missions et qu’il est du devoir de la haute hiérarchie d’œuvrer à leur raffermissement continu », s’est-il enfin engagé.

La nation compte sur vous…

« Je voudrais que vous sachiez que la nation compte sur vous. Vous devez rester exemplaires par votre comportement et par votre manière de servir, pour continuer de mériter sa confiance et sa reconnaissance ». Devant les membres du haut commandement militaire, les officiers supérieurs, sous officiers, militaires de rang, aviateurs, matelots, policiers, forestiers et douaniers, le président Patrice Talon, tout en recevant les bons vœux qui lui ont été adressés a rappelé l’espoir que fondent le gouvernement et le peuple réunis en ces hommes et femmes qui ont juré au prix de leur vie, d’assurer la sécurité des personnes et des biens.
Pour lui, la défense et la sécurité sont indispensables au développement. « Je suis sensible au rôle majeur que vous jouez, dans vos différentes corporations, au profit de notre nation, qu’il s’agisse d’en assurer l’intégrité ou la sécurité sur terre, sur mer et dans les airs, de mobiliser des ressources pour son développement, ou encore de protéger sa faune et sa flore », révèle-t-il. Aussi, apprécie-t-il le professionnalisme et le dévouement avec lesquels ils assurent cette noble et difficile mission de défense du pays et de ses institutions, de protection des Béninoises et des Béninois ainsi que de leurs biens. Face à l’insécurité dans la sous-région, « tâchez donc de redoubler d’ardeur et de professionnalisme pour réaliser au mieux et toujours dans la complémentarité d’actions, l’objectif majeur de garantir à nos concitoyens et à nos visiteurs un environnement rassurant, de paix et de quiétude, propice à la création de la richesse », a exhorté le président Patrice Talon.
« Je puis vous assurer que mon gouvernement poursuivra ses efforts de modernisation de notre outil de défense et de sécurité comme vous l’appelez de tous vos vœux. De même, je ne ménagerai point mon soutien à vos initiatives internes visant à optimiser les moyens humains de nos forces de défense et de sécurité en vue d’une plus grande efficacité dans l’exécution de vos missions. Tout sera mis en œuvre pour que vous ayez davantage de moyens pour exécuter vos missions dans de meilleures conditions et les efforts seront accentués dans le sens de la modernisation du cadre de vie et de travail, et de l’amélioration de la condition sociale de tous les personnels en uniforme », a aussi promis le président de la République n

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1669 fois