Une forte délégation des ténors du Bloc républicain dans l’Ouémé-Plateau conduite par le co-président Jean-Michel Abimbola était en tournée, dimanche 6 janvier, dans les 21e et 22e circonscriptions électorales pour restituer aux militants à la base les décisions ayant sanctionné les travaux du congrès constitutif de ce parti le 8 décembre 2018 à Parakou.

Pobè et Sakété respectivement dans les 21e et 22e circonscriptions électorales ont été les deux points de ralliement des ténors et militants du Bloc républicain le dimanche 6 janvier dernier. La rencontre a mobilisé surtout les têtes de pont du Bloc républicain de la 21e circonscription électorale comprenant Sakété, Ifangni et Adja-Ouèrè et de la 22e circonscription électorale regroupant Pobé et Kétou. Il ne s’agit pas d’un meeting politique mais plutôt d’une sorte de séminaire de formation des formateurs sur ce qu’est le Bloc républicain, son idéologie et son logo et les textes fondamentaux de ce parti déclaré officiellement au ministère en charge de l’Intérieur depuis le 26 décembre 2018. Ces formateurs des formateurs devront ensuite vulgariser les informations reçues avec les autres militants à la base dans les arrondissements, les quartiers de ville, les villages et les hameaux pour leur permettre d’être au même niveau d’information. A chacune des deux étapes, cet exercice de présentation des idéaux du parti a été fait par Clotaire Olihidé, juriste et expert électoral. Le communicateur a insisté sur le contexte de la création du Bloc républicain qui s’inscrit dans le cadre des réformes du système partisan, l’ossature, la structuration, le choix et le sens des couleurs du logo, c’est-à-dire le cheval blanc cabré en position de conquérant dans la carte du Bénin en fond vert olive. Clotaire Olihidé n’a pas manqué de revenir sur les innovations du Code électoral et de la Charte des partis politiques qui servent de base pour cette réforme.
Pour le co-président du Bloc républicain, Jean-Michel Abimbola, cette tournée de restitution s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route adoptée par les instances du parti notamment le bureau politique et la direction exécutive. Elle vise à faire connaître le parti aux militants avant les joutes électorales.
Après l’étape de l’Ouémé, il a poursuivi dimanche dernier sa tournée à Pobè et à Sakété pour se livrer au même exercice de restitution. A Pobé, Jean-Michel Abimbola avait autour de lui, plusieurs ténors du Bloc républicain à savoir les ministres Serge Ahissou et Adidjatou Mathys, le député Paulin Gbénou, le maire de Dangbo, Cyriaque Kouwanou et plusieurs autres membres du bureau politique. Pour l’étape de Sakété, la délégation a été accueillie par les ténors du Bloc républicain au niveau de la 21e circonscription électorale dont l’ancien vice-
premier ministre François Abiola, le maire de Sakété, Pierre Adéchi, l’avocat au barreau de Cotonou, Me Bastien Salami, l’ancien maire de Sakété, Raliou Arinloyé et l’opératrice économique Awah Bissiriou. Les procédures prévues pour l’enrôlement des militants ont été également expliquées avec force détails à l’auditoire. Des équipes descendront dès cette semaine dans les quartiers de ville, villages et hameaux pour faire l’enregistrement et le basculement des militants de leur ancien parti vers le Bloc républicain dans lequel ils militent désormais. Jean-Michel Abimbola se dit très satisfait de cette tournée qui a permis à sa délégation d’envoyer en mission les têtes de pont du Bloc républicain afin de permettre au parti de rafler les cinq sièges en jeu dans les deux circonscriptions électorales du département du Plateau lors des législatives prochaines.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1743 fois