La Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) bénéficie d’un appui important de l’État pour soulager les populations des communes de Boukoumbé, Covè et Zagnanado.

Le gouvernement a autorisé la rétrocession à la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) comme don, un prêt du Fonds koweitien pour le développement économique arabe (Fkdea). Ce prêt est lié au financement du projet de renforcement du Système d’alimentation en eau potable des communes de Boukoumbé, Covè et Zagnanado.
Grâce à cette assistance, la Soneb bénéficie de ressources pour exécuter des projets d’adduction d’eau dans trois communes. D’un montant d’environ 10 milliards 200 millions de Francs Cfa, ce don de l’État apporte une bouffée d’oxygène à la Soneb.
L’entreprise publique pourrait ainsi relancer ses activités pour apporter de l’eau à Boukoumbé, Covè et Zagnanado. L’accès à l’eau potable dans ces communes constitue une problématique pour les populations et nécessite d’importants investissements.
L’assistance de l’État s’inscrit dans le cadre du Programme eau pour tous, un plan de fourniture d’eau potable à tous à l’horizon 2021. Avec ce don accordé à la Soneb, l’État confirme son engagement à fournir de l’eau potable à tous les Béninois. Signe que le président Patrice Talon sait rendre viables les sociétés d’État, œuvre pour les dynamiser, en leur insufflant un mode de gestion efficient.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2716 fois