La délégation béninoise conduite par Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a pris une part remarquable à la Conférence ministérielle les 8 et 9 octobre 2018 à Erevan en Arménie en prélude au 17e Sommet de la Francophonie.

A cette Conférence ministérielle de la Francophonie, Aurélien Agbénonci a présenté aux délégués les enjeux et les défis actuels du numérique pour les pays de l’espace francophone dans un contexte de mondialisation.
Il est revenu sur la pertinence de la proposition du chef de l’État de la mise en place d’un réseau des ministres en charge du numérique pour un repositionnement des pays francophones. Le chef de la diplomatie béninoise a fait un vibrant plaidoyer pour que Cotonou accueille le Secrétariat permanent dudit réseau qui devrait être lancé ce mercredi 10 octobre à Erevan.
Ces assises sont également marquées par l’intervention d’ Oswald Homéky, ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, par ailleurs président en exercice de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (Confejes). Il a rappelé dans son rapport l’urgence et l’importance d’un plan d’action cohérent en faveur des jeunes et des femmes de l’espace francophone. C’est sur une invitation aux pays membres de la Francophonie à une meilleure synergie d’actions pour garantir la paix durable et la stabilité dans cet espace que son intervention s’est achevée.
Abdel R. Baba-Moussa, promu secrétaire général de la Conférence des ministres de l’éducation des États et gouvernement de la Francophonie (Confemen) a été présenté aux délégués de la Conférence des ministres de la Francophonie.
Aussi, Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est-elle désignée membre du Comité de pilotage de l’Institut de la francophonie pour la formation et l’éducation (Ifef) pour la période 2019 – 2022.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1053 fois