Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, se rend à Accra (Ghana) dans le cadre des obsèques de l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, qui se déroulent ce jeudi.

A la tête de la délégation béninoise, le chef de la diplomatie béninoise réitérera les condoléances du chef de l’Etat, le président Patrice Talon, et du peuple béninois au gouvernement, au peuple ghanéen et à la famille de l’illustre disparu.
Le ministre Agbénonci rendra un dernier hommage à ‘’un diplomate d’exception qui a œuvré sans relâche pour la paix et le bien-être de l’humanité’’.
‘’J’ai perdu un père, un chef, un mentor. Homme d’exception et de vision, il a permis aux jeunes fonctionnaires compétents d’accéder à des postes de haut rang à l’Onu’’ a indiqué le ministre Agbénonci lors de la signature du cahier de condoléances, lundi 27 août 2018, à l’ambassade du Ghana près le Bénin.
‘’J’ai été profondément honoré quand il m’a fait confiance en me nommant jeune coordonnateur-résident en République du Congo en 2003’’, a-t-il témoigné.
Pour le chef de la diplomatie béninoise, Kofi Annan a été ‘’une source d’inspiration pour tant de personnes dans le monde’’.
‘’Son sens de dignité, sa droiture et sa discrétion vont nous manquer énormément’’, a-t-il regretté.
Lors d’une cérémonie d’hommage à Cotonou le vendredi 24 août, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a déclaré que Kofi Annan ‘’vivait le drapeau bleu comme une vocation’’.
Décédé le 18 août 2018 à Berne en Suisse à l’âge de 80 ans, Kofi Annan, Prix Nobel de la Paix, reste le premier Africain subsaharien ayant assumé la plus haute fonction au sein des Nations Unies?
Source Maec

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1516 fois