Sous réserve de confirmation officielle, Joseph Djogbénou, Razaky Amouda, Moustapha Fassassi et Rigobert Azon sont les quatre représentants du bureau de l’Assemblée nationale au sein de la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle.

Ils ont été désignés ce lundi 14 mai par le président de l'Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji et ses six autres collègues du bureau. Me Joseph Djogbénou va siéger au titre de juriste de haut niveau ayant une expérience de quinze années au moins, Razaky Amouda et Moustapha Fassassi en qualité de magistrat. Quant à Rigobert Azon, ancien directeur général de l’ex-Organisation commune Bénin-Niger (ex Ocbn), il a été choisi en qualité de personnalité de grande réputation professionnelle. La désignation de ses quatre nouveaux membres de la Cour constitutionnelle a été opérée par le bureau du Parlement, conformément aux dispositions de l’article 115 de la Constitution du 11 décembre 1990. Les regards sont désormais tournés vers le président de la République pour la désignation de ses trois représentants qui lui reviennent de droit à savoir un magistrat, un juriste de haut niveau et une personnalité de grande réputation professionnelle. Les choses ne devraient plus tarder de son côté vu l’imminence de la fin de la mandature actuelle de la Cour constitutionnelle prévue pour le 5 juin prochain à minuit.

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 1435 fois