Le président Patrice Talon a pris part, samedi 14 avril à Lomé, aux côtés de ses pairs au sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sur la crise bissau-guinéenne.

Le président Patrice Talon était dans la capitale togolaise Lomé, vendredi dernier, en vue de prendre part au sommet extraordinaire de la Cedeao sur la crise Bissau-guinéenne. Comme lui, plusieurs autres chefs d’Etat de l’organisation étaient présents dans la capitale togolaise pour la même cause : Georges Weah du Liberia, Macky Sall du Sénégal, Alassane Ouattara de la Côte d’ivoire, Issoufou Mahamadou du Niger, Rock Kaboré du Burkina Faso pour ne citer que ceux-là. Les échanges entre ces données et le président du Togo, président en exercice de la Cedeao, Faure Gnassingbé, se sont déroulés à hui clos. Mais la finalité de ce conclave est connue. Il s’agit pour ces chefs d’Etat ouest-africains d’étudier les modalités de relance des discussions entre les acteurs politiques en Guinée Bissau afin de juguler la crise que connaît ce pays. Ils font aussi le bilan de la mise en œuvre des accords conclus par les protagonistes de la crise.
En marge de cette rencontre, le président Patrice Talon a profité de son séjour en terre togolaise pour échanger avec la communauté béninoise vivant dans ce pays.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 812 fois