L’Association Bountou Sport (Abs) organise, ce vendredi 9 mars, à l’Unafrica de Cotonou dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, un match de bountou dénommé « Jif 2018-Challenge de Bountou ». Il mettra aux prises les femmes de la Fondation Zinsou avec celles de l'Abs. Monique Dougbadji, présidente de l’Abs, parle de l’initiative et des avantages de ce sport d’entretien au Bénin.

La Nation : Qu’est-ce qui motive l’organisation de la « Jif 2018-Challenge de Bountou » ?

Monique Dougbadji : Il s’agit d’un match d’exhibition à travers lequel nous entendons apporter une touche particulière à la Journée internationale des femmes en mettant en valeur ce jeu spécifiquement lié à la femme. Cette rencontre vise la vulgarisation et la promotion du Bountou qui s’impose petitement en Afrique comme une discipline sportive particulière. Il s’agit aussi de démontrer que les femmes d’un certain âge peuvent également pratiquer le bountou comme sport d’entretien très efficace connu en République démocratique du Congo, au Gabon, au Cameroun, au Togo, au Sénégal et même en France, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Quel est l'intérêt pour les femmes de participer à ce tournoi ?
C’est bien bénéfique à toutes celles qui vont y participer. D’abord, la pratique du bountou est une véritable thérapie contre l’obésité et d’autres troubles assimilés. Cette discipline constitue une alternative pour celles qui ont du mal à s’adonner aux épreuves sportives conventionnelles. Le bountou met en mouvement tout le corps, mêle à la fois gymnastique, danse, chanson et une bonne dose d’endurance. De quoi donner la bonne humeur. Le bountou permet de maintenir la forme physique et de garder la ligne. Et vous n’êtes pas sans savoir que garder la ligne est plus que vitale pour la femme.

Quelle est la cible à laquelle ce tournoi est destiné ?

Toutes les femmes, et même les hommes (pourquoi pas !), peu importe l’âge, peuvent pratiquer le bountou de 7 à 77 ans. Il ne faut pas considérer le bountou comme un simple jeu de divertissement, mais comme un jeu sportif digne du nom.

Quel message avez-vous à l'endroit du public?

Nous invitions le public de Cotonou et environs, à faire massivement le déplacement à l’Unafrica de Cotonou ce vendredi 9 mars, de 18 h à 20 h pour vivre ces moments de divertissement unique qui seront nostalgiques pour beaucoup?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 1653 fois