La compagnie aérienne Tunis Air vient de s’installer au Bénin. Le vol inaugural s’est effectué, ce mercredi 13 décembre 2017, sur Cotonou suivi d’une conférence de presse où les responsables de la compagnie et les ministres des Transports béninois et tunisien ont apprécié l’ouverture de la ligne Tunis-Cotonou et signé un accord ralatif au transport aérien.

L’univers aérien béninois accueille une nouvelle compagnie. Tunis Air a opéré son vol inaugural à Cotonou, ce mercredi 13 décembre. Occasion pour les ministres des Transports tunisien et béninois de signer un accord en matière de transport aérien au nom des deux gouvernements.
L’objectif sur le plan fréquence des vols, selon Ali Miaoui, directeur général adjoint commercial de la compagnie Tunis Air, c’est d’arriver progressivement à un quotidien sur chaque destination en Afrique. Mais pour l’heure, deux vols seront assurés entre le Bénin et la Tunisie par semaine comme la compagnie en a l’habitude dans les nouveaux pays d’installation. En matière de coût, il assure que Tunis Air se positionne toujours sur les nouveaux marchés comme une référence sur le plan tarifaire. « Sur neuf mois au cours d’une année, vous aurez des tarifs préférentiels », informe Ali Miaoui.
La compagnie Tunis Air créée en 1948 dispose de huit filiales et appartient à l’Etat tunisien. Sa flotte diversifiée est forte de 32 appareils dont plus d’une dizaine d’Airbus et près d’une dizaine de Boeing. Cette flotte, annonce Ali Miaoui, sera renforcée avec de nouveaux appareils. Depuis sa création à ce jour, la compagnie a eu à transporter 117 millions de passagers.
Le président-directeur général de la compagnie, Ilyses Mnakbi, indique que Cotonou est la huitième desserte en Afrique au Sud du Sahara. La compagnie est au Bénin pour satisfaire aussi bien les étudiants, les hommes d’affaires que pour répondre aux besoins des touristes. Tunis Air ne compte pas s’arrêter au Bénin. Dès 2018, d’autres lignes sont annoncées par Ilyes Mnakbi, toujours en Afrique. Le réseau de Tunis Air compte cinquante-sept destinations dont quarante-huit en service régulier.
Pour sa part, Cyr Koty, ministre des Infrastructures et des Transports du Bénin, accueille avec joie la présence de Tunis Air dans le pays. Ce pont aérien entre les deux pays constitue un vecteur du tourisme, l’une des priorités du Programme d’action du gouvernement (Pag 2016-2021). Il vante les atouts du Bénin. Selon lui, de par sa position géographique, le Bénin dispose de nombreux atouts qui favorisent un accès à un marché régional ouest-africain de plus de 300 millions de consommateurs en plus de la construction de l’aéroport de Glo-Djigbé. Il réaffirme l’engagement du gouvernement à accompagner toute initiative visant à assurer le développement du transport aérien.
Toutes choses qui réjouissent son homologue de la Tunisie, Radhouane Ayara pour qui l’installation de Tunis Air est un nouveau souffle pour la coopération entre les deux Etats. Cette initiative répond au vœu des Béninois résidant en Tunisie et des Tunisiens résidant au Bénin. Pour lui, la signature de l’accord bilatéral relatif au service du transport aérien est un pivot du développement et le fer de lance de l’économie.
La bonne nouvelle aura été la suppression du visa pour les ressortissants du Bénin pour la Tunisie à compter de ce vendredi 15 décembre 2017.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 2061 fois