Dialogue social: Des experts néerlandais pour appuyer le Cnds

Par Babylas ATINKPAHOUN (Stag),

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun| 426 lecteurs


Le Conseil national du dialogue social (Cnds) a reçu une délégation néerlandaise de la fondation Dutch employers coopération programme (Decp), ce jeudi 7 novembre. Cette visite est le fruit de la coopération entre le Bénin et la Hollande qui permettra à la partie béninoise de bénéficier de l’appui d’experts néerlandais pour renforcer les capacités des membres du Conseil.

LIRE AUSSI:  Audiences à la présidence de la République: Bientôt, un programme intégré pour la filière ananas

Les Pays-Bas ne cessent d’appuyer le Bénin, dans sa marche inexorable vers le développement. C’est dans cette perspective que la fondation Dutch employers coopération programme (Depc) a décidé d’accompagner le Conseil national du dialogue social (Cnds) à travers une coopération fructueuse qui a conduit une délégation de cette fondation dans les locaux du Conseil.
A en croire le président du Cnds, Guillaume Attigbé, cette visite fait suite à une mission du Conseil national du dialogue social (Cnds) en Hollande en septembre dernier appuyée par le Conseil national du patronat et un représentant des syndicats du Bénin. L’objectif était de prendre contact avec les employeurs, le gouvernement et les travailleurs néerlandais pour étudier les possibilités de coopération entre les deux pays et plus précisément les différentes organisations. Ainsi, ce déplacement avait permis à la délégation du Cnds en terre néerlandaise de s’imprégner de la pratique du dialogue social. « C’est un pays qui a pris de l’avance par rapport au dialogue social et c’est à juste titre que le Cnds cherche à s’inspirer de l’exemple de la Hollande », reconnait le président Guillaume Attigbé. Il indique que la délégation a rencontré à cet effet plusieurs institutions et tissé plusieurs partenariats dont le résultat est la visite de cette délégation néerlandaise de la fondation Dutch employers coopération programme (Decp). A l’occasion, les bases d’une coopération fructueuse ont été jetées avec la projection d’un atelier important, les jours à venir, et qui connaitra la participation d’employeurs néerlandais. Grâce à cette coopération, la partie béninoise bénéficiera de séminaires de renforcement de capacités et les résultats seront palpables les jours à venir, selon Guillaume Attigbé. Ce qu’a confirmé le directeur de cette fondation, Peter Bongaerts, qui décrit un peu l’initiative prise par la fondation de parcourir plusieurs pays en Afrique pour mieux asseoir leur coopération avec eux. « Aux Pays-Bas, on est convaincu qu’il faut le dialogue social pour avoir la paix à la fin et une bonne perspective économique », fait-il savoir. Il se réjouit des relations entre employeurs, travailleurs et gouvernement du Bénin qui, pour lui, échangent correctement pour chaque fois aplanir les divergences, gage d’une paix sociale indispensable. Cette fondation en relation étroite avec le Conseil national du patronat béninois projette également une grande conférence en 2020 pour le partage d’expériences. Jos Van Erp, conseiller spécial de la fondation, est confiant que les fruits vont tenir la promesse des fleurs, surtout avec les idées qui existent déjà et les grandes lignes qui sont déjà tracées pour vivifier cette coopération.

LIRE AUSSI:  Audience à la Haac: Adam Boni Tessi reçoit ses pairs de l’Uemoa